IKONIUM HORS LES MURS


6

exposition

du 20 juin au 4 septembre 2010


 

PIERO BAGUZZI

PHOTOGRAPHIE

MADELEINE MELOT

PEINTURE

 

 « paysages »






PIERO BAGUZZI

Piero Baguzzi est né à Mantoue où il grandit dans une ambiance familiale heureuse, malgré les années difficiles de la 2° guerre mondiale. Il s’éloigne très jeune de cette ville pour se consacrer à une profession à cette époque inhabituelle : photographe. Il s’établit à Milan et suit les cours d’une école spécialisée, qui donnent à sa passion de solides compétences techniques.

Dès ses premiers travaux se manifeste une prédilection pour la photographie d’œuvres d’art. Il entame une collaboration avec les Editions Fabbri : c’est la naissance des petites monographies hebdomadaires, vendues dans les kiosques à journaux. Pour ce projet éditorial il faut des images neuves et parfaites. Piero voyage partout, en Italie et en Europe et saisit avec son objectif les chefs-d’œuvre de l’art occidental, avec cette rigueur qui dès lors, le caractérisera.

Il n’est bien entendu pas question de relater la longue vie professionnelle de Piero. Signalons quelques faits saillants : la collaboration avec les Editions Bompiani pour les catalogues des expositions du Palazzo Grassi à Venise : « Le Futurisme », « Les Phéniciens » , « La Grande Grèce » , « Les Celtes » et enfin  « Les Etrusques ». Avec les éditions japonaises Shogakukan : « L’Histoire de l’Art universelle ».

La technique utilisée dans cette exposition, détruire et reconstruire les images par impression sur papier sensible, témoigne de la recherche du rythme vital de la réalité, entre la fixité de l’image et son animation. Une nouvelle ouverture qui prolonge sa recherche de « l’imaginaire actif » de ses dernières années.

Récemment, Piero a été sollicité pour l’illustration d’un texte dédié à Bellintani, poète de Mantoue. Il fallait évoquer les lieux où sont nés ses poèmes. Et, le hasard faisant parfois bien les choses,il s’agissait des environs de l’abbaye clunisienne de San Benetto Po, où d’ailleurs la grand-mère paternelle de Piero  avait une maison…

Bienvenue à Cluny.